3QA - Muriel Ighmouracene, fondatrice de CoworkCrèche
Muriel Ighmouracène, fondatrice de CoworkCrèche - Crédit photo © Valerie Mathilde

3QA – Muriel Ighmouracène, fondatrice de CoworkCrèche

Auteure, infirmière puéricultrice, directrice de crèche, community manager, actrice et professeure de théâtre… Muriel Ighmouracène a eu plusieurs vies avant d’ouvrir Coworkcrèche, un espace de coworking parents friendly, où l’on peut travailler tout en faisant garder son bébé.

 

1 – Quest-ce que le coworking a changé dans votre vie et votre façon de travailler ? 

En 2012, je suis devenue indépendante brutalement quand j’ai quitté mon poste de directrice de crèche. J’ai cru que ce serait merveilleux mais la réalité m’a vite rattrapée.

J’ai souffert de solitude et d’une productivité en berne car je n’avais ni la discipline, ni la méthode pour travailler seule. J’ai alors commencé à travailler dans des cafés. À l’époque, je pensais le coworking réservé à une certaine catégorie d’entrepreneurs, et puis j'ai fini par sauter le pas en allant au Laptop, dans le 19e arrondissement de Paris.

Très vite, j’ai arrêté de me sentir un OVNI dans le monde du travail. Alors que la société me renvoyait un message d’instabilité, « d’experte en rien », de « trop dispersée », j’ai rencontré de nombreux profils similaires au mien : plusieurs vies professionnelles, plusieurs domaines d’intérêts, plusieurs types de compétences. Cela m’a décomplexée et permis d’accorder de la valeur à ce que je faisais.

 

2 – Vous avez ouvert en 2015 un espace de coworking : Coworkcrèche. Pourquoi avoir lancé ce projet ? 

L’univers du coworking m’a beaucoup plu. Énergie positive, personnes à potentiels multiples… Je suis aujourd’hui convaincue que ceux qui fréquentent les espaces de coworking sont les leaders de demain, car ils travaillent avec des valeurs et du sens. Ils font vraiment bouger les lignes.

Aussi, j’ai le goût du challenge, et je n’avais jusqu’à présent exercé que des fonctions qui utilisaient seulement une partie de mes compétences. CoworkCrèche est le premier projet dans lequel je me sens « en un seul morceau ». Il nécessite tout mon potentiel actuel.

 

coworkcreche paris

L'espace CoworkCrèche à Paris –  Crédit photo © Chloé Vollmer-Lo

 

3 – Selon vous, quels sont les bienfaits du coworking sur le travail des indépendants ?

Le coworking permet d’abord de rompre avec l’isolement de l’entrepreneur ou du freelance. De plus, il permet de choisir le lieu et les personnes avec lesquelles on travaille, et offre donc une qualité de vie bien meilleure.

Ensuite, ce sont des lieux qui bougent beaucoup. Ils rassemblent cette génération de slasheurs que nous sommes, qui cumulent plusieurs jobs et s’autorisent à aller vers leurs centres d’intérêts. Pour moi, l’innovation est vraiment là : la combinaison de toutes nos expertises fait notre particularité, et notre vrai potentiel est l’addition de toutes nos compétences.

L’espace de coworking permet aussi une meilleure articulation de son temps de travail, et de marquer une séparation plus nette avec sa vie personnelle.

Et enfin, la liberté ! Celle de ne pas être tous les jours au même endroit, à la même heure. C’est d’ailleurs ce que l’on perd un peu en étant fondateur d’un espace de coworking ! 😉

 

Question bonus Pourquoi l'idée d'un espace de coworking parents-enfants en particulier ?

Quand j'étais directrice de crèche associative, j’ai rencontré beaucoup de familles, et me suis rapidement aperçue que les parents isolés sont souvent des entrepreneurs et des freelance.

Ensuite, en tant que maman, j’ai expérimenté le fait de devoir travailler – écrire dans mon cas – tout en m'occupant de ma fille dans ses premiers mois. Je n’avais aucun endroit où aller avec elle, et une solution comme celle-ci m’aurait fait beaucoup de bien.

Ce qui a principalement motivé mon projet, c’est le soutien à la parentalité. Aujourd’hui, sans place en crèche, nous n’avons plus de lien avec les autres parents, et donc plus de vie sociale. J’ai souhaité recréer cette notion de « tribu » avec CoworkCrèche.

 

Muriel Ighmouracene

 Muriel Ighmouracène – Crédit photo © Valerie Mathilde

Rendez-vous sur le site officiel de CoworkCrèche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *