FoodCheri
FoodChéri

« Avec FoodChéri, déjeuner rime avec santé et plaisir partagé »

Depuis plus d’un an, l’agence de communication Glucoz fait appel à FoodChéri, spécialiste de la livraison de plats frais au bureau en région parisienne, pour fournir des repas équilibrés à sa quinzaine de collaborateurs. Un choix qui rime avec qualité de vie au travail pour son co-fondateur, Alexandre Champeil. Le bien-être de l’équipe est au cœur du projet d’entreprise de Glucoz.

Vous avez choisi FoodChéri comme fournisseur des repas de vos collaborateurs, pourquoi ?

Chez Glucoz, nous sommes attentifs à la qualité de vie au travail de nos collaborateurs et cherchons à améliorer leur quotidien. La prise des repas était une vraie question pour nous, d’autant qu’à l’époque, nos locaux se trouvaient dans un quartier assez cher de Paris où il était compliqué de manger sainement à un tarif accessible. Nous avons découvert FoodChéri par le bouche à oreille et avons décidé de faire un test sur un mois d’abord. Il s’est avéré concluant et nous commandons désormais nos repas sur FoodChéri.

Quelle est la valeur ajoutée apportée par FoodChéri ?

D’abord, la variété, la fraîcheur et la qualité des plats proposés. Leur approvisionnement se fait en circuits courts. Les produits sont cuisinés localement par des chefs dont l’approche correspond bien à notre équipe plutôt jeune, qui souhaite manger varié : exotique, veggie, healthy ou traditionnel, chacun y trouve son compte… Chaque plat est livré avec des informations nutritionnelles et environnementales détaillées, ce qui correspond bien à nos valeurs et notre exigence de transparence. Enfin, la plateforme est facile d’utilisation : on commande à 11h30 pour être livré à 12h30. Les retards sont rares. Et en cas de problème, l’équipe FoodChéri se montre très réactive sur son tchat. Nos collaborateurs apprécient ce service : quand ils sont présents à l’agence, ils l’utilisent à 90 %.

Du point de vue de l’entreprise, quel est le coût de la solution ? Parvenez-vous à mesurer le retour sur investissement ?

L’entreprise finance 5 euros par repas, sachant qu’un plat coûte en moyenne 8 à 9 € chez FoodChéri. C’est un investissement adapté à la taille de notre entreprise. Nous ne pouvons pas mesurer le ROI ou le comparer à une autre solution car c’est notre première expérience. En revanche, nous sommes convaincus que l’équilibre nutritionnel a un impact sur la santé de chacun. C’est indispensable pour rester performant sur la durée. A fortiori dans des métiers passion comme le nôtre où l’équilibre entre vie personnelle et professionnelle n’est pas toujours facile à maintenir. La pause déjeuner en commun est aussi un moyen supplémentaire de tisser de la convivialité dans l’équipe autour d’un moment de plaisir.

On entend parfois que la qualité de vie au travail est réservée aux grandes entreprises…

Ce n’est pas une question de taille de structure mais de conviction personnelle, que partage d’ailleurs mon associé Séverin Groine. Si elle en a les moyens, une TPE peut aider ses collaborateurs à prendre soin d’eux. Chez Glucoz, nous proposons aussi une séance de massage par semaine, le jeudi ou le vendredi. L’an dernier, toute l’équipe s’est lancée dans le challenge de participer à l’Ekiden Paris (marathon par équipe en relais). L’enjeu n’était pas de gagner mais de se remettre au sport, qui contribue à la santé et à l’émulation au quotidien. La qualité de vie fait partie de notre projet d’entreprise.

 

FoodChéri par le menu  

– 2015 : création de l’entreprise
– Des milliers de clients entreprises livrés tous les jours
– 12 plats à la carte qui changent tous les jours
– 1 cuisine en région parisienne
– 5 chefs
– 80 collaborateurs

Laisser un commentaire