animaux-bureau-bien-etre-mieux
Fotolia

Bêtes de travail : quand les animaux s’invitent au bureau

Parmi les nombreuses solutions innovantes pour le bien-être et l’engagement des collaborateurs, voici une tendance surprenante : les animaux au bureau. Sodexo s’y est mis depuis quelques temps avec d’excellents résultats : du bon miel !

 

Des bénéfices concrets

Selon une étude de l’animalerie en ligne Wamiz, 14 % des personnes sondées travaillent en compagnie d’un ou de plusieurs animaux. Si les entreprises s’ouvrent de plus en plus à ces pratiques, c’est qu’elles ont tout à y gagner : la présence d’un animal au bureau réduirait le taux d’absentéisme, augmenterait la productivité des salariés et rendrait les heures supplémentaires plus acceptables selon l’étude Wamiz. Autant de bénéfices que les États-Unis ont bien compris. Depuis 10 ans, le 24 juin est la journée « Take your dog to work » dans toutes les entreprises.
On connaissait déjà les bénéfices d’un animal de compagnie sur les personnes seules ou dépressives, employés à des fins thérapeutiques depuis des années. En 2015, une étude a même mis en évidence que les enfants malades étaient moins anxieux et plus calmes lorsqu’ils profitaient de séances de thérapie avec un chien.
Dans un précédent article, nous avions déjà abordé l’équicoaching comme moyen d’aider les managers à travailler l’écoute, la confiance et la connaissance de soi grâce aux chevaux. Et même les dentistes ont compris depuis longtemps les vertus d’un aquarium au sein de leur cabinet dentaire : antistress et apaisant pour les patients, ils sont alors plus détendus une fois allongés sur le fauteuil.

Le chien plébiscité

D’après Wamiz, les chiens emportent la majorité (74 %). On s’en doutait un peu : le chien est le meilleur ami de l’homme. Mais fait-il un bon collaborateur ? Si l’on en croit l’entreprise Oracle Japan, il semblerait que oui : Candy, chien de berger au poil hirsute, s’est vu donner le titre d’ambassadeur. Sa mission : accueillir les hôtes et apaiser le personnel en leur tendant une oreille amicale. Ce qui est sûr, c’est qu’il n’ira pas tout répéter à la direction !
L’entreprise Purina, entité du groupe Nestlé spécialisée en alimentation animale, a d’ailleurs fait des animaux en entreprise un véritable combat : dans le cadre de sa campagne « Pets at Work » (Animaux domestiques au bureau), elle tente de favoriser la présence des animaux en entreprise pour améliorer le bien-être des salariés. « L’animal, surtout le chien, est d’humeur égale, il ne crée pas de conflit. C’est une présence affective apaisante, qui favorise la cohésion sociale » observe Gene Ricaud-François, psychologue clinicienne.
Et le mouvement prend de l’ampleur, dépassant le cadre des entreprises innovantes pour entrer dans des milieux plus traditionnels à première vue : « En France, nombreux sont les cabinets d’avocats ou d’administrateurs de biens, où les chiens sont les bienvenus » assure encore la psychologue.

Bienvenue chez Zoo Corp.

Si les chiens ont la part belle, d’autres entreprises misent sur l’originalité : c’est le cas de l’agence de publicité BETC qui accueille des ruches sur son toit, afin d’offrir à ses collaborateurs des pots de miel « made in Pantin ». C’est également le cas de Sodexo qui a mis en place trois ruches sur les sommets de trois de ses lieux de travail. Au final, aidé par le spécialiste Ekodev, ce sont ainsi 25 à 40 kg de miel qui sont récoltés par an et accessibles aux salariés. Une vraie douceur.
De son côté, Pasona Group, entreprise spécialisée en ressources humaines et recrutement, a embauché deux chèvres en 2011 et deux alpagas en 2013. Course à l’originalité ou véritable volonté de développer le bien-être ?

Côté réglementation… et éthique

Chien, cheval ou poisson rouge : on imagine déjà les bureaux se transformer en véritable ménagerie. Mais que dit la loi concernant leur présence ? Il y a peu de législation concernant la présence des animaux en entreprise. Seules les entreprises dans les domaines de l’administration ou de l’alimentation interdisent les animaux domestiques sur le lieu de travail. Pour les autres, c’est au règlement intérieur d’affirmer la position de l’entreprise sur le sujet…
Et les animaux dans tout ça ? Difficile de leur poser directement la question mais il semblerait que passer la journée en compagnie des salariés les apaise eux aussi. Plutôt que de rester tout seul à la maison, ils peuvent apprécier la compagnie de leur(s) maître(s). Car chez les animaux comme chez les humains – en particulier chez le chien – le sentiment de solitude peut provoquer des troubles d’anxiété.
Par contre, laissez donc les lapins à la maison (surtout les crétins) : ils risqueraient de ronger le moindre câble qui traîne et de compromettre quelque peu votre productivité…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *