La révolution numérique est toujours en marche
© Jovo Jovanovic / Stocksy United

Il est temps de continuer la révolution numérique

Aujourd'hui, le numérique se découvre dans les projets de développements de toutes les entreprises ! Depuis le temps qu'on en parle, la révolution numérique serait donc en marche dans le business ? La réponse est tout aussi complexe qu'intéressante, et pourrait être résumée en une phrase : le digital touche désormais tout le monde dans le business et s'avère une condition nécessaire pour avancer… mais la notion de révolution doit être relativisée.

Vous souvenez-vous des débuts du numérique en entreprise ? Peut-être, mais ce n'est pas certain, puisque cela date d'avant 2000 ! Cela fait donc plus de 20 ans que la révolution numérique est en jeu. Arrivée et multiplication des postes de travail informatisés, connexion au réseau de l'entreprise, puis à Internet, voilà ce qui a constitué le début de la révolution en entreprise. Et cela a ensuite été suivi par l'arrivée des réseaux sociaux et des smartphones dans les bureaux, aux alentours des années 2005-2007. 

La révolution numérique est particulièrement légère

Révolution attendue, on est malheureusement obligés de constater que, 10 ans plus tard, les réseaux sociaux restent quelque chose de particulier pour la plupart des entreprises françaises, qu'elles regardent d'un oeil encore méprisant ou interrogateur. Quant aux smartphones, c'est la plupart du temps aux employés qui en bénéficient de développer seuls leur utilité dans leur quotidien : peut nombreux sont les services développés par leur employeur utiles et accessibles depuis leur outil connecté mobile.

Dès lors, le numérique a vraiment fait sa place dans les enterprises françaises, mais est-ce que la révolution a eu lieu ? Et, s'il s'est passé quelque chose avant 2000, pourquoi les entreprises semblent-elles continuer à avancer à faible vitesse désormais sur ce sujet ? La réponse apportée par la plupart des spécialistes sur le sujet est toujours la même : en France, la notion de prise de risque est assez peu répandue chez les équipes de direction ; le réflexe général est celui de la protection et de l'avancée timide et maîtrisée. 

La révolution numérique, un ensemble de petits changements à mettre en place en entreprise

Et pourtant, des idées pourraient être prises au sein d'entreprises ayant réellement effectué cette révolution numérique, afin de pouvoir franchir le pas sans prendre de risque. Prenons des exemples qui pourraient donner envie de changer certaines habitudes. En premier lieu les déplacements ! L'idée est de les réduire, sans les faire disparaître. L'idée est d'essayer de participer à une accélération des traitement des informations et des activités. En réduisant ses déplacements, on gagne du temps et on diminue les coûts (essence, billets, etc.). Et des outils numériques sont justement là pour permettre de conserver le lien, faciliter les échanges, travailler en commun… sans avoir à systématiquement se déplacer pour le faire.

Le travail collaboratif est également aujourd'hui une source de progrès et de bénéfices clairs, pour les employés comme pour les entreprises. Les équipes peuvent être constituées de manière virtuelle pour répondre à des besoins précis. L'idée est de réunir rapidement les compétences les plus adaptées pour arriver à gérer le projet concerné et mettre en place des solutions. Là encore, le numérique offre aujourd'hui de gérer facilement ce type de situation et d'impliquer d'une toute autre manière les employés : ils font toujours partis d'un département dans l'entreprise, mais peuvent être facilement impliqués sur des projets transversaux, avec beaucoup de dynamisme. Outils sociaux (Slack), programmes collaboratifs (Trello), téléconférence (Skype, Gotomeeting) et travail sur des documents en commun (Google, Dropbox) : voilà un ensemble d'outils offrant désormais de nouvelles manières de travailler à des équipes qui peuvent être dispersées.

Le but de ce dossier n'est pas de faire l'inventaire des moyens accessibles aux dirigeants ou responsables de projets pour continuer cette révolution numérique. L'idée est simplement d'accompagner tout le monde à un nouveau regard sur les outils numériques. Les nouvelles générations sont demandeuses, les autres peuvent être accompagnée : les risques sont finalement assez faibles de franchir le pas pour les entreprises qui se retiennent, alors que les bénéfices sont eux très importants. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *