Le changement géré ensemble au bureau
© Alto Image / Stocksy United

Donner du sens au changement, c’est mieux !

Dans la vie, la notion de changement est souvent perçue de manière positive. Ça devrait également être le cas dans la vie professionnelle, où l'arrivée de nouveautés est régulièrement bien perçue par tout le monde : nouveaux locaux, nouveau restaurant d'entreprise, nouveau client, nouveaux outils, etc. Cependant, un mot vient de faire son apparition dans le vocabulaire managérial : l’impermanence. Et là, tout n'est pas aussi positif qu'espéré.

Le changement et les nouveautés ne sont bien perçues que si tout ceci a du sens, rapidement perceptible par toutes les personnes concernées. L’impermanence, au contraire, qualifie ces changements qui n'ont pas de sens. Ce sont ces directions données dans le travail, ce sont ces objectifs fixés… qui peuvent être remis en question sans explications quelques temps plus tard, avec la demande d'aller en sens inverse, avec des objectifs opposés. 

Le changement peut parfois être source de fatigue nerveuse, mais c'est surtout lorsqu'il n'a pas de sens pour celui qui doit le gérer que cette fatigue est la plus importante. Voilà pourquoi il devient important pour les directions générales comme pour les cadres supérieur de donner du sens à ces changements lorsqu'ils doivent apparaître. Lorsqu'il n'y a pas de sens, il n'y a pas d'intérêt. Et s'il n'y a pas d'intérêt, il y a des risques accrus que ce changement se passe mal. C'est ce que nous enseigne un récent article de BFMTV : "Comment mieux vivre les changements permanents au travail ?".  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *