Égalité homme-femme, un bilan laborieux
© Simone Becchetti / Stocksy United

Égalité homme-femme, un bilan laborieux

On reparle égalité homme-femme depuis le 1er janvier avec l’entrée en vigueur de la loi Copé-Zimmermann qui fixe désormais un quota féminin obligatoire de 40 % dans les conseils d’administration. Une étape de plus dans le processus d’égalité/parité qui, malgré un certain volontarisme, a du mal à trouver son élan… Le bilan de ces 10 dernières années reste en effet laborieux tant dans la sphère privée que professionnelle.

Une minute de plus en 10 ans ! C’est le temps supplémentaire que les hommes passent à accomplir des tâches du quotidien avec 2 h contre 3 heures et demi pour les femmes. Des tâches qui restent toutefois propres à chaque genre : les hommes bricolent, les femmes repassent et gardent les enfants (seul 4 % des hommes ont pris un congé parental).

Les femmes ont ainsi moins de temps disponible et privilégient souvent les emplois à temps partiel. 31 % d’entre elles ont constaté que leur congé maternité avait nui à leur carrière et aujourd’hui encore les femmes occupent 80 % des emplois peu qualifiés. Une situation subie pour 1/3 des femmes.

On ne peut pas parler de l’avancée des femmes au travail sans parler du sexisme. 75 % des hommes pensent que le sexisme nuit au travail, pourtant, on constate qu’une femme sur deux subit des remarques sexistes au bureau.  

Retrouvez l’interview de  Brigitte Grésy, secrétaire générale du Conseil supérieur de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes pour le magazine ELLE.

Laisser un commentaire