Comment gérer les problèmes privés des collaborateurs ?
© Guille Faingold / Stocksy United

Comment gérer les problèmes privés des collaborateurs ?

Source de stress et de fatigue pouvant mener jusqu'au burn-out, il n'est pas rare que le travail soit responsable d'un mal-être qui empiète sur la vie de tout un chacun. Mais la situation parfois s’inverse : maladie, décès d'un proche ou encore divorce… les problèmes privés viennent alors empiéter sur le travail. Déstabilisés face à cette situation qui relève du domaine de la vie personnel, comment les managers peuvent-ils aider ?

Constatant une baisse de régime face à un collaborateur fragilisé, le manager se doit d’assumer sa responsabilité morale explique le blog Cornerstone : « les cadres (…) doivent avoir un intérêt à aider les employés en situation de crise et à maintenir une attitude positive dans l'entreprise ». L'objectif étant avant tout de démontrer au collègue perturbé que la perte de sa productivité a été constatée. Mais attention, ce dernier ne doit en aucun cas se sentir jugé ou accusé.

De son côté, Michel Ventura, consultant et formateur du Réseau Aramis, estime que l’important est de garder la porte de son bureau ouverte en toutes circonstances, « en se mettant simplement à l'écoute du collaborateur, le manager a déjà fait la partie du travail la plus importante », estime-t-il. Des situations qui ne doivent donc pas être ignorées par les dirigeants qui souhaiteraient garder à distance la vie privée de la vie professionnelle ; notamment lorsque l’on sait que la dégradation des performances de l’un des collaborateurs peut avoir de lourdes répercussions sur toute une équipe.

Retrouvez davantage de conseils sur Cornerstones.

Laisser un commentaire