Velo-partage
Vélo-partage à La Banque Postale

La Banque Postale : pourquoi Rennes mise sur la « petite reine » ?

La mobilité douce est au cœur du Plan de Déplacement d’Entreprise de La Banque Postale de Rennes et de sa politique Qualité de vie au travail. La structure a fait l’acquisition d’une station de vélo-partage voici deux ans. Depuis, le service a été largement adopté par plus d’un quart des équipes, gain de temps et tranquillité d’esprit obligent.  

Le vélo a plus que jamais la cote au sein des équipes de La Banque Postale à Rennes. L’engouement pour « la petite reine » s’y est même bien développé avec la mise en place d’une solution de vélo-partage en 2016. Une station propose aux 510 salariés du site l’usage gratuit de 4 bicyclettes classiques et 6 vélos à assistance électrique. Ces derniers affichent déjà 18 000 kilomètres au compteur, réalisés par 139 utilisateurs. « Et leur nombre va croissant » explique Flavien Boscher, directeur de la communication au centre financier de Rennes. Sur le site, le partage de vélos n’est pas nouveau : un dispositif existait déjà mais avait trouvé ses limites par le manque de souplesse du mode de réservation. Aujourd’hui, il suffit de quelques clics avec une seule contrainte : réserver une heure à l’avance.  

Une solution de vélo-partage « clé en main »

La Banque Postale a souhaité rendre le vélo-partage plus attractif pour deux raisons : contribuer au déploiement d’une mobilité durable dans l’entreprise et participer au bien-être de ses collaborateurs. La solution devait donc être simple, raison pour laquelle la structure a porté son choix sur l’offre de Green On : « leur solution technique permet une recharge automatique des vélos électriques, qui s’effectue dès la connexion à la borne d’arrimage. Les utilisateurs n’ont pas à s’en soucier ! » commente Flavien Boscher. La prestation clé en main de Green On inclut également la maintenance de la station de vélo proprement dite ainsi que celle de la plateforme web de réservation. L’entretien, le nettoyage et la réparation des bicyclettes sont eux confiés à un partenaire rennais, afin de favoriser l’emploi dans la région.

Gagner du temps de trajet, diminuer le stress  

L’investissement de La Banque Postale se monte à 29 000 €. « Pour le financement, nous avons candidaté à l’appel à projet du Fonds Carbone de la Banque Postale que nous avons remporté, ce qui nous permet de payer non seulement l’acquisition de la station mais aussi sa maintenance » précise le directeur de la communication. Aux termes des 3 ans, le centre financier de Rennes de La Banque Postale financera ce dernier poste. Un montant de 2 150 € par an, jugé faible au regard des bénéfices apportés. « Rouler à vélo permet un gain de temps de transport et diminue le stress des salariés. Ils n’ont plus de problème de parkings saturés, de bouchons ou d’horaires de transport en commun à respecter. L’usage du vélo est aussi source d’un meilleur équilibre de vie professionnelle et personnelle. De plus notre site est à 10 minutes du centre-ville de Rennes : le vélo est une bonne solution, d’autant qu’il est livré clé en main, avec cadenas, casque, gilet et même des sacoches. »

Pour les collaborateurs, le vélo est aussi l’occasion de faire un peu d’exercice physique durant la journée. « Tout dépend de l’effort que le collaborateur est prêt à faire. Classique ou avec assistance, nos vélos ont chacun leur groupe de fidèles. C’est d’ailleurs un facteur de cohésion, salariés et managers confondus. » Avec l’instauration d’une salle de détente, de massages bien-être, de séances de sophrologie, le vélo fait donc partie des actions de prévention santé au centre financier de Rennes de La Banque Postale… Albert Einstein ne démentirait pas, lui qui disait : “La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour garder l’équilibre. ”

 

Green On : le vélo-partage sur mesure
Green On a pour particularité de déployer une offre de vélo-partage complète et sur-mesure : installation de stations de vélos électriques en libre-service, aménagement de locaux, fourniture et exploitation de flottes, entretien… l’entreprise s’adapte aux attentes de ses clients. Un positionnement qui explique son développement :
– 4 implantations commerciales à Paris, Lille, Lyon et Bordeaux,
– 60 stations implantées dans 33 villes en métropole et à la Réunion
– 500 VAE et 100 vélos classiques en circulation
– 10 000 usagers réguliers

 

Laisser un commentaire