Le bonheur s’installe dans les entreprises
© Lumina / Stocksy United

Le bonheur s’installe dans les entreprises

Responsable du bonheur : « De la distribution de brumisateurs à celle de glaces durant la canicule en passant par la commande de viennoiseries pour le petit déjeuner (…) », telle est la définition de cette nouvelle profession donnée par Stratégies.

 

Un nouveau métier en vogue dans les entreprises à en croire les spécialistes du management. Venu tout droit de la Silicon Valley aux États-Unis, le Chief happiness officer a pour mission de veiller au bien-être de l’ensemble des salariés de son entreprise. Une tendance qui s’assume de plus en plus en France, avec en guise d’exemple, un géant de la grande distribution : Carrefour.

 

Chez Carrefour, la prise de position semble désormais assumée : la réussite de l’entreprise passe obligatoirement par le bien-être des salariés. Par exemple, à Evry (Essonne), où est installée la direction centrale du groupe, l’entreprise a mis récemment en place une garderie à la disposition des salariés et les hôtesses de caisse ont la possibilité d’aménager leurs horaires de travail, ou encore d’optimiser leur temps de trajet.

 

L’auto-organisation ou encore la valorisation du travail collaboratif sont des actions managériales qui illustrent désormais la nouvelle vie en entreprise, déjà empruntée par la start-up AB Tasty, les agences BETC et Elan Edelman.  « Dans la vie personnelle comme au travail, l’aspiration à être heureux n’a jamais été aussi forte chez les êtres humains », assure de son côté Catherine Testat, fondatrice du Club des Chief happiness. Un virage à ne pas manquer donc pour suivre la tendance au risque de se retrouver hors course !

 

Stratégies vous dévoile les entreprises partisanes du bonheur sur son site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *