Les collègues sont la clé de la qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail : les relations avec les collègues premier critère pour 78 % des Français

La qualité de vie au travail est un enjeu important pour les travailleurs européens. Mais cette notion regroupe des réalités différentes selon les pays comme le montre l’enquête Actineo/CSA. Pour 78 % des Français, celle-ci repose avant tout sur les relations avec les collègues, tandis que 51 % des Suédois accordent une importance majeure à l’absence de bruit.

Les travailleurs européens établissent un lien entre la santé et l’aménagement des espaces de travail, selon l’enquête Actineo/CSA. Seulement, les conditions d’un bon environnement et les points d’améliorations nécessaires diffèrent selon les pays.

Plus d’espaces pour s’isoler

Les Français et les Suédois sont les plus insatisfaits en matière d’aménagement de l’espace de travail. Les premiers sont 39 % à estimer que les entreprises n’y accordent pas assez d’importance. Le manque d’espaces permettant de s’isoler est pointé du doigt, notamment dans l’Hexagone. Seuls 52 % sont satisfaits. Ce taux chute à 27 % chez les salariés installés en open-space. L'open space m'a fait mal.

Pragmatisme chez les Allemands

Systématiquement mentionnée dans le trio de tête des éléments les plus importants dans le travail, la qualité de vie semble primer davantage au Royaume-Uni (53 %), en Espagne (48 %) et en France (45 %). Pour les travailleurs de l’Hexagone, l’intérêt du travail se distingue aussi (50 %). Du côté allemand, le pragmatisme est de rigueur puisque le salaire est mentionné par 49 % des répondants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *