Les jours fériés favorisent la productivité
© Koen Meershoek / Stocksy United

Les jours fériés favorisent la productivité

Tous les vendredis, nos actus revêtent un look plus détendu pour fêter l'arrivée du week-end en abordant le management et la QVT en toute légèreté : c'est la Casual Actu !

 

En France, nous sommes beaucoup critiqués et parfois moqués pour notre nombre de jours de congés (25) et fériés (11) soi-disant démesuré. Sommes-nous des fainéants pour autant ? Que nenni !

Car si un jour férié coûterait 2 milliards d'euros de manque à gagner aux entreprises (source INSEE), ceux-ci seraient compensés par deux facteurs : un gain de productivité et une augmentation de la consommation.

Il ne faut pas oublier que certains travailleurs ne chôment pas pendant les jours fériés, bien au contraire ! Dans le secteur du tourisme, de la restauration et des loisirs, ces jours fériés et week-ends prolongés sont une véritable mine d'or.

Par ailleurs, de nombreuses études attestent qu’après un jour férié, un week-end prolongé ou des petites vacances, les salariés reviennent à leur travail plus motivés et jusqu’à 40 % plus productifs.

Cependant, si un jour férié bien placé (lundi ou vendredi) venant rallonger le week-end et bénéfique à tous, un jour férié tombant en milieu de semaine a des effets beaucoup plus négatifs. En effet, pour les salariés, un jour férié isolé ne permettra pas d'aller bien loin pour faire du tourisme et sera plus susceptible de rester à la maison. Ce jour n'aura donc pour effet que de couper la productivité et l'activité économique en plein élan sans entraîner de consommation ni de gain de productivité.

Moralité, rien ne vaut des petites vacances… Alors quoi qu'en disent les jaloux, profitez-en !

 

Article à lire dans son intégralité sur E-RSE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *