Trouvez l'équilibre de votre engagement
© Stocksy United

Trouvez l’équilibre de votre engagement

Connaissez-vous la « théorie de l’engagement » ? Une théorie bien utile en cas de crise managériale puisqu’elle permet à chacun d’aller puiser dans ses ressources personnelles pour, par exemple, affronter une situation difficile.

Celle-ci soutient notamment que c’est l’accumulation de petites actions qui vous permet finalement de surmonter les plus grandes difficultés, ou de parvenir à vos fins. Mais si cette théorie positive est encourageante pour tous ceux qui ont tendance à rapidement baisser les bras, l’engagement à outrance peut cependant se retourner contre vous. En effet, l’engagement entêté ou démesuré pour une cause ou une idée pourrait même s'apparenter à de la (très) mauvaise foi sur le long terme. Jean-Louis Muller, intervenant en Management Global à l’Université Paris 9 Dauphine et directeur au sein du groupe Cegos (structure de formation et du conseil en management) nous explique :

« On appelle 'escalade d’engagement' cette tendance que manifestent les gens à s’accrocher à une décision initiale même lorsqu’elle est clairement remise en question par les faits. »

Un effet pervers dont chacun, par fierté, peut être victime et qui ne sera pas sans conséquence dans le domaine professionnel. Une mise en garde utile notamment envers les existentialistes chevronnés, convaincus que l’être humain se distingue avant tout par ses actes : « L’existence précède l’essence », avançait l’un des maîtres de l’existentialisme, le philosophe du 20e siècle Jean-Paul Sartre.

Plus d’informations sur les effets pervers de la théorie de l’engagement sur L’Express Management.

Laisser un commentaire