Mettre fin à la méchanceté au travail
© Jelena Jojic Tomic / Stocksy United

Mettre fin à la méchanceté au travail

À ceux qui croient qu'être autoritaire et désagréable ouvre toutes les portes et aide à asseoir son leadership, soyez assurés que vous vous trompez. La méchanceté au travail n'a jamais rien apporté de bon. Et c'est prouvé !

 

Chercheur à l'université de Stanford, Robert Sutton a réalisé une étude démontrant « qu’être dur, insultant et irrespectueux envers ses collaborateurs les rend moins motivés, moins performants, moins prêts à coopérer ». Alors d'où viennent ces comportements abusifs ?

Être en position de supériorité (hiérarchique ici) amènerait le leader à considérer ses besoins et ses envies au-dessus de ceux des autres. Et les batailles d'égo n'arrangent rien : dans une société où la surconfiance en soi est valorisée (notamment aux États-Unis où l'étude a été menée), il est difficile de se remettre en question est d'accepter les critiques des autres.

Pour le chercheur, il faut établir des plans d'action : éviter la contagion (si, si, la méchanceté est contagieuse), réduire le fossé hiérarchique, interdire l'usage des smartphones pendant les réunions, etc.

 

Pour en savoir plus sur cette étude de la méchanceté en entreprise, rendez-vous sur l'article de Libération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *