Plus de nature favorise bien-être et productivité en entreprise
@ Joselito Briones / Stocksy

Lorsque la nature favorise le bien-être au travail

Aimer l'endroit où l'on exerce son activité professionnelle est un des points essentiels pour sentir le bien-être au travail. En particulier, des études montrent qu'un certain nombre de paramètres influencent particulièrement notre état d’esprit, nos humeurs, comme notre capacité de concentration ou de créativité : ce sont les couleurs, les matériaux, les lumières, les matières, les ambiances,… mais également l'accompagnement des animaux et des plantes. Il s'avère même que la proximité de la nature serait un plus pour la productivité !

L'agence Human Spaces a mené une étude mondiale auprès de 7 600 employés de bureau provenant de 16 pays dans le but d’étudier l’effet de l’environnement de travail sur le bien-être du personnel. Et cette étude montre ainsi que l’aménagement inspiré de la nature (lumière solaire, verdure, etc.) procure d'une part de nombreux bienfaits aux collaborateurs et, d'autre part, permettrait d’augmenter leur productivité de 6 % !

Le vert est essentiel pour se sentir bien en entreprise

Les chercheurs observent également que la présence de plantes dans notre espace de travail et la proximité des espaces verts sont fortement liées à notre satisfaction professionnelle et à notre productivité. Voilà donc une approche originale et accessible que pourraient adopter les entreprises : s'ouvrir au vert. Oui, mais attention, pas n'importe comment.

Il n'y a évidemment pas de grands dangers à faire entrer la nature dans les bureaux. Du coup, quand on demande de faire attention, c'est simplement s'assurer d'adopter des codes pemettant de maintenir un cadre. Pas question de laisser tous les employés qui le souhaitent venir avec les plantes ou arbustes – ou arbres – qu'ils souhaitent, pour les placer n'importe où et n'importe comment. Le but est d'accompagner la naturalisation de l'espace afin d'y associer également l'esprit de l'entreprise. En effet si, pour certaines sociétés, l'esprit sera de raprocher la verdure au plus près de chaque bureau, d'autres privilégieront un mur végétal, plus en phase avec leur image et identité.

L'idée est donc à la fois d'accompagner les salariés, mais de rester également dans l'esprit de la marque. Le tout est en effet d'avoir au final des bureaux dans lequels les employés se sentent bien et sur lesquels la culture de l’entreprise est apparente. Prenons l'exemple de Microsoft, le géant du logiciel. Ses moyens colossaux lui ont permis d'aborder la problématique de la nature au travail sous un angle étonnant et exceptionnel : l'éditeur de logiciels a créé des bureaux dans des arbres !

Les plantes et les animaux sont les meilleurs amis de l'employé

Nous partageons avec vous une vidéo détaillant cette approche et montrant des cabanes construites dans les arbres de son campus de Redmond (Washington) et à destination des employés. Selon cette entreprise, la présence de la nature tout autour de soi augmente la créativité, la concentration et le bonheur. À voir où se trouvent donc désormais donc les limites.

Nous terminerons en faisant le constat que si nous n'abordons la nature que sous l'angle des plantes, nous oublierions quelque chose. En effet, de plus en plus d'entreprises ouvrent en effet leurs portes… aux animaux de compagnie. Là encore, l'objectif est d'améliorer l'ambiance de travail et permettre à tout le monde de se sentir bien au travail. D'ailleurs, une étude menée par l'Ifop montre que 61 % des employés estiment qu’un animal de compagnie au bureau favorise la diminution du stress et 33 % se découvrent ainsi plus performants.

Mieux, si la présence des chiens augmente le bien-être des collaborateurs, elle renforce également le dialogue et la cohésion des équipes. Tout va bien donc. Reste simplement à adopter une approche mesurée et maîtrisée si jamais vous aviez envie de vous lancer. Comme tous les goûts sont dans la nature, il faut tenir compte de tout le monde en entreprise… et de ceux qui n'aiment ni la verdure obligatoire sur leur bureau, ni le chien de leur voisin. Dès lors, si s'ouvrir à la nature transporte beaucoup de sens et de promesses, elle doit se faire de manière construite et mesurée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *