Pourquoi les femmes sont-elles discriminées à l'embauche ?
© rolfo / Stocksy United

Pourquoi les femmes sont-elles discriminées à l’embauche ?

L'inégalité des sexes dans le monde de l'entreprise commence bien souvent dès l'embauche, ce n'est pas un secret. La discrimination des femmes au travail peut prendre de nombreuses formes, la plus connue et la plus évidente étant celle du salaire (24 % inférieur à celui des hommes). Mais pour comprendre ces inégalités, il faut aller chercher plus loin, aux origines du problème…

C'est ce qu'a fait David Masclet, chercheur en économie expérimentale au CNRS. En testant les réactions d'un échantillon de participants devant des simulations de recrutements, ce dernier a pu confirmer « qu'il existe bien un comportement de discrimination à l'égard des femmes lors du processus d'embauche ». Ne connaissant pas encore leurs futurs employés, les recruteurs sont réduits à devoir interpréter des signaux ou à se baser sur des stéréotypes, « comme par exemple celui d’une prétendue efficacité moindre chez les femmes ».

Cette discrimination dite « d'ordre statistique », due à un manque d'informations plus qu'à de la pure misogynie, est largement réduite lorsque le recruteur obtient suffisamment de données sur l'efficacité au travail des candidats. Par ailleurs, les femmes elles-mêmes ne sont pas exemptes de préjugés… « D’ailleurs, nous avons observé que les femmes discriminent les femmes autant que le font les hommes : elles sont 43 sur les 72 du panel à l’avoir fait, et chez les hommes ils sont 40 sur 72. »

Pour aller plus loin dans la recherche des causes de la discrimination à l'embauche des femmes, lisez le compte rendu de David Masclet sur Le Journal du CNRS.

Laisser un commentaire