Profils à haut potentiel : comment les intégrer ?
© Simon DesRochers / Stocksy United

Profils à haut potentiel : comment les intégrer ?

Perfectionnisme, modestie, discrétion, rapidité ou encore efficacité sont les caractéristiques rêvées d’un salarié pour tout manager. Et pourtant, ces types de profils ont aussi des défauts… à hauteur de leurs qualités. Ces personnalités dites « à haut potentiel » présentent des comportements problématiques dès lors qu’il s’agit d’être soumis aux règles d’un manager, ou encore de travailler en équipe.

Nicolas Glady, docteur en économétrie et titulaire de la Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l’ESSEC, étudie ces personnalités éminemment brillantes qui ont toujours pris pour habitude de comprendre les choses par elles-mêmes et donc, de travailler seul. Un individualisme qui pose bien souvent des problèmes concrets dans leur vie professionnelle.

Ils ont tendance à peu communiquer, notamment avec leur manager direct, persuadés de ne pas devoir le « déranger ». Ils peuvent également avoir tendance à se concentrer davantage sur des questions de fond que de forme. Or, « la forme, c’est le fond qui remonte à la surface », disait Victor Hugo. Autre mauvaise habitude due à leur haute capacité de compréhension : l’abus de certitude, relève l’universitaire dans le Harvard Business Review.

Mais pas de panique ! Tout n’est pas perdu pour ces surdoués inadaptés. Le chercheur propose des conseils simples qui leur permettront de s’intégrer sans heurts. Avec un peu de bonne volonté, les hauts potentiels pourront se perfectionner dans leurs rapports aux autres : pro activité dans la communication ou encore obligation à porter une attention particulière sur des questions de formes pendant un temps donné, etc.

Des petits conseils avisés qui amélioreront le bien-être de tous au sein d’une équipe saine et équilibrée. Retrouvez-les sur Harvard Business Review.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *