Réduire le temps de travail, la grande solution ?
© Branislav Jovanović / Stocksy United

Réduire le temps de travail, la grande solution ?

Des salariés plus épanouis, des entreprises davantage productives et une planète plus saine, ça donne envie, non ? « Oui, à condition que cela ne soit pas une vague utopie », répondront les plus pragmatiques. Ceci n’est pourtant pas une fantaisie idéaliste, mais bien le résultat d’études sérieuses sur le temps de travail réduit ou aménagé en entreprise.

Commençons par rappeler que la très critiquée loi Aubry imposant la semaine de 35 heures, avait toutefois permis la création de 350 000 emplois en quatre ans, entre 1998 et 2002 (Insee). Et bien qu'en France nous travaillerions environ 25 % de moins que la moyenne annuelle des dix pays ayant un PIB parmi les plus élevés du monde, nous travaillons plus que les Allemands ou les Néerlandais.

En Suède, le passage de 8 heures à 6 heures par jour sans réduction de salaire se révèle bénéfique chez les salariés participants avec, entre autres, une augmentation de la capacité à innover et meilleure productivité horaire. Une stratégie qui permettrait de plus un réel retour sur investissement puisque les entreprises auraient réalisé des économies, notamment avec une réorganisation plus efficace du temps de travail.

Outre Atlantique, dans l’Utah, des entreprises ont réduit, non pas le temps de travail, mais le nombre de jours travaillés. En conséquences, un week-end de 3 jours salvateur pour le moral des salariés mais aussi… pour la planète ! En effet, la réduction des déplacements effectués en semaine a directement engendré une réduction de CO2 s’élevant à … 12 000 tonnes par an. 

Pour en apprendre davantage sur les bienfaits de la réduction du temps de travail, rendez-vous sur cet article de Mr Mondialisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *