Les sept nains aident les gens qui travaillent
© Loren Javier

Et si les sept nains nous aidaient à nous sentir mieux au travail

Tous les vendredis, nos actus revêtent un look plus détendu pour fêter l'arrivée du week-end en abordant le management et la QVT en toute légèreté : c'est la Casual Actu ! 

 

Jérôme Frizzera-Mogli est un ancien dirigeant d’entreprise qui s’est reconverti dans le conseil. Celui justement du management en entreprise. De son expérience, il a tiré de nombreuses leçons dont celle des sept nains. Pas besoin d’aller très loin pour voir réapparaître le film de Disney dans notre tête et réentendre ces personnages siffler en allant travailler, heureux.

Pour vous aider à vous sentir mieux au travail et vous inviter presque à y aller en sifflant à votre tour, Jérôme Frizzera-Mogli a tiré sept leçons, portant chacune le nom d’un des nains concernés et qui vont tous nous accompagner vers un sentiment meilleur pour notre vie professionnelle.

1. Timide : la rémunération

Alors, demander une augmentation ou se satisfaire de ce que l’on a ? L’idée est de dépasser son attitude timide pour reprendre conscience de qui l’on est et de ce dont on a vraiment besoin. Mieux savoir qui l’on est permet d’avancer… et de quitter ce profil de timide.

2. Atchoum : les conditions de travail

Il s’agit là d’apprendre à revenir sur l’essentiel lorsque l’on estime ses conditions de travail. Il y a toujours deux choses : ce qui plait et ce qui ne plait pas. À vous d’en faire la différence et de voir, parmi tout ceci, ce qui compte vraiment. Faut-il lutter pour ses horaires de travail ou pour une table de baby-foot dans l’entrée. Atchoum, lui, sait de quoi il doit se soigner.

3. Simplet : les relations de travail

Il s’avère que les relations de travail sont généralement celles qui font que l’on reste ou non dans l’entreprise qui nous a recruté. Au delà de l’image de la société ou du contenu du travail demandé, les relations avec les autres employés comptent énormément. Simplet est justement celui des nains de Disney qui crée les meilleurs liens avec tout le monde. De vôtre côté, quelles sont à votre avis les méthodes pour améliorer les relations lorsqu’elles le méritent ?

4. Dormeur : la mission

Il arrive parfois aux employés de se retrouver dans cette situation très difficile à gérer où ils ont la responsabilité du succès d’une tâche… qu’ils ne peuvent cependant pas contrôler ! Burn out comme Bore out peuvent être alors au rendez-vous… comme Dormeur qui a pour sa part choisi de noyer tout cela dans le sommeil. Pour vôtre part, différentes méthodes existent et son accessibles pour se reconcentrer sur ses tâches et leur donner du sens vis à vis de sa direction.

Voilà les quatre premières résolutions des sept nains pour aider à se sentir mieux au travail. Mais il y a encore Grincheux et les aspirations, Joyeux et la gratification, ou bien Prof et la destination. Jérôme Frizzera-Mogli vous propose de tout découvrir et comprendre en allant lire le billet « 7 questions à vous poser pour être plus heureux au travail » paru chez Psychologies.com.

Laisser un commentaire