TPE : faites-vous aider dans votre transformation numérique
© ALTO IMAGES / Stocksy United

TPE : faites-vous aider dans votre transformation numérique

Depuis le début des années 2000, les avancées technologiques en informatique et l’avènement d'Internet ont révolutionné la face du monde. Le numérique est partout dans nos vies, à la maison comme au travail. Cette transformation a modifié notre rapport aux choses et aux gens, nous apportant un nouveau regard et une nouvelle culture. Cependant, notre société est encore en phase de transition et d'adaptation face à cette nouvelle donne venue tout bouleverser. Il est nécessaire aujourd'hui pour les entreprises, des plus grandes aux plus petites de se saisir de cette problématique et de ne pas rater le train déjà en marche de la transformation numérique.

 

L'état du numérique dans les entreprises françaises

En dépit de l’utilisation croissante des nouvelles technologies au sein de la société, la France fait face à un retard certain de ses petites et moyennes entreprises dans leur transition numérique qui pénalise leur compétitivité aujourd’hui et leur croissance demain.

Si 57 % des entreprises identifient le numérique comme un axe stratégique à moyen terme, seules 36 % d’entre elles ont formalisé une stratégie adaptée. Pourtant, il est bien prouvé que les entreprises les plus matures dans leur transformation numérique ont eu une croissance 6 fois plus élevée que les entreprises les plus en retard.

Aujourd’hui, 1,5 million d’emplois en France sont liés au numérique. C'est devenu le secteur le plus dynamique avec plus de 700 000 créations nettes d’emplois en 15 ans. Et pourtant, notre pays n'est qu'au 16e rang européen en termes de développement numérique. Alors que les métiers du numérique ne concernent que 5 % de la population active française, ce chiffre monte jusqu'à 10 % aux États-Unis.

Toutefois, les utilisateurs eux ne sont pas à la traîne. 84 % des Français utilisent Internet et 62 % d'entre eux y font des achats. Et pourtant, seuls 16 % des entreprises françaises font de la vente en ligne. Alors que les usages numériques des particuliers se sont développés, les TPE sont encore insuffisamment adaptées. Seules 50 % d'entre elles possèdent un site web et 21 % une page Facebook.

 

Quelles sont les aides qui existent ?

L’accès au financement reste très difficile pour les très petites et petites entreprises, ce qui représente un frein conséquent à la transformation numérique. Il existe par ailleurs une certaine frilosité des chefs d’entreprise puisque investir dans des équipements entraîne des coûts supplémentaires et donc des risques. Pourtant, des mesures publiques de soutien existent et méritent d’être pleinement déployées pour aider les patrons de TPE et PME dans leur transition numérique.

Lancé par le gouvernement en 2012, le programme « Transition Numérique » aide les TPE et les PME à s’approprier les nouveaux usages numériques et à intégrer ces technologies pour améliorer leur compétitivité. Des conseillers au numérique sont ainsi chargés d'intervenir dans les entreprises et de les former aux bonnes pratiques du numérique.

L’appel à projets Grands défis du numérique est un dispositif de soutien à l’excellence dans le numérique, financé par le Programme d’investissements d’avenir (PIA). Il a pour objectif d’identifier et de soutenir des projets visant à apporter des réponses ambitieuses à de grands défis liés aux technologies numériques. Dans ce cadre, on peut imaginer l’attribution d’une subvention ou d’une avance remboursable ouverte à tous les fournisseurs de sites Internet fixe, mobile et tablette qui vont sensibiliser, former, équiper et accompagner les TPE et PME pour la création de sites Internet.

La Commission européenne a également mis en place des chèques d’innovation (ICT Vouchers) dans le cadre des programmes opérationnels 2014 – 2020 définissant la stratégie d’intervention des fonds structurels et d’investissement en France et en Europe. Il serait possible de déployer l’octroi de ce type de financement aux TPE et PME désireuses de s’équiper en sites Internet et qui en feraient la demande auprès de prestataires agréés par les pouvoirs publics.

 

Source : Tous Numériques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *