Facebook at work
Crédit : crescendo

Facebook at work : réseau social d’entreprise bientôt partout ?

Plus besoin de présenter Facebook ! Avec près d’1,5 milliards d’utilisateurs, il est LE réseau social le plus utilisé dans le monde. Initialement destiné à un public jeune, il s’est rapidement démocratisé pour devenir aujourd’hui un outil de communication et de réseautage universel. Le seul endroit où il n’a pas encore trouvé sa place est dans le monde du travail où il est souvent synonyme de perte de temps ou de distraction pour les employés. Enfin ça, c’était avant… Facebook at Work arrive dans les entreprises. Julien Lesaicherre, responsable du programme pour la région Europe-Moyen-Orient-Afrique, explique :

La mission de Facebook est de connecter le monde, les personnes. Avec Facebook at Work, notre objectif est de connecter les 3 milliards de personnes du monde du travail.  

Facebook at Work repose sur trois grands piliers. Le premier est le profil Facebook qui permet aux collègues de se connecter entre eux. Cette fonctionnalité dépasse celle d’un annuaire d’entreprise. Au-delà de l’identité d’un collaborateur, elle fournit une vue dynamique de son profil : son activité sur le réseau, les groupes auxquels il appartient, les personnes qui le suivent…

Second pilier, peut-être le plus important : le groupe. Celui-ci pourra être totalement ouvert à tous les salariés d’une entreprise, ou fermé, avec pour les non-membres l’accès uniquement à son objet et aux noms des personnes qui le composent. Cet espace pourra être aussi secret, c’est-à-dire visible uniquement de ses membres. Le groupe permettra de gérer des projets, traiter l’opérationnel, le support…

Troisième et dernier pilier, le Work Chat propose une messagerie instantanée par texte, voix ou vidéo, avec à la clé une fonction de partage d’écran.

Actuellement en bêta privée depuis janvier 2015, le réseau est officiellement testé par 300 entreprises à travers le monde. Déjà, la Royal Bank of Scotland a annoncé que son entreprise est désormais le client le plus important (et la première banque) de Facebook at Work : ses 100 000 employés l’utiliseront tous d’ici fin 2016. Pour les autres, le service devrait être rendu publique courant décembre selon un modèle freemium. Un premier pas vers un RSE pour tous ?

Laisser un commentaire