Gérer le départ précipité d’un collaborateur
© ALTO IMAGES / Stocksy United

Faire face au départ d’un collaborateur

Du jour au lendemain, l’un de vos collaborateurs a définitivement quitté votre entreprise, sans un mot. Démuni face à un tel vide, vous ne savez pas comment réagir ? Pas de panique ! Rappelez-vous : il parait que la nature a horreur du vide.

Si la situation est désarmante, elle est en réalité l’occasion pour vous et votre équipe de prendre un nouveau départ. C’est du moins ce que propose Le Figaro qui offre des conseils en cas de changement inopiné au sein de votre société. PO-SI-TI-VER! On ne cessera de vous le répéter. À l’heure où les salariés sont de plus en plus volatils, où le système offre de plus en plus de flexibilité, il est essentiel de se réadapter en permanence.

Car si de nouvelles situations sont a priori déstabilisante et source de stress, elles sont aussi synonymes de renouveau : « le recrutement d'un nouveau collaborateur – même contraint – implique l'arrivée de sang neuf dans votre équipe. Ce changement peut tout à fait être bénéfique », relativise l'auteur.  

« Réagir vite », « ne pas céder à la panique » ou encore « sur-responsabiliser les salariés », des conseils donnés par l'entrepreneur Charles Beigbeder (Happytime, Audacia) pour gérer au mieux cette situation. Et pour les sceptiques de nature, autre rappel : si chacun apporte sa pierre à l’édifice au sein d’une entreprise, nul n’est irremplaçable.

Retrouvez l’ensemble des conseils de Charles Beigbeder sur Le Figaro.

Laisser un commentaire