L'assurance maladie vole au secours des PME contre les TMS
Crédit photo : Cherish Bryck / stocksy

L’assurance maladie vole au secours des PME contre les TMS

Non contents de représenter déjà 87 % des maladies professionnelles, les troubles musculo-squelettiques (TMS) ont augmenté de 60 % en 10 ans ! C’est pour combattre ce constat alarmant que l’assurance maladie a décidé ce mardi 3 mai de proposer une aide aux entreprise de moins de 50 salariés.

Cette aide servira à mettre en place une démarche pérenne permettant aux TPE et PME concernées d’établir un diagnostic puis d’apporter des réponses aux problèmes avant qu’ils ne soit trop tard. « Mieux vaut prévenir que guérir » comme dit l’adage. Pour ce faire, l’assurance maladie financera 70 % de l’étape diagnostic, jusqu’à 25.000 euros, et 50 % des investissements (achat de matériel, formation des salariés), jusqu’à 25.000 euros également.

Pour Marine Jeantet, directrice des risques professionnels à l’assurance maladie, agir contre les TMS d’origine professionnelle est un enjeu social extrêmement fort. En effet, on estime qu’un TMS coûte 23 000 € à son entreprise ! En 2014, plus de 40.000 salariés ont été indemnisés, pour un coût estimé à milliard d’euros pour les entreprises. Mais il faut aussi compter les absences que cela engendre : 10 millions de journées de travail perdues, soit 45.000 emplois équivalent temps plein, selon les estimations de l’assurance maladie.

Lisez la suite sur l’Express.

Laisser un commentaire