Poisson d'avril
Crédit photo : Simone Becchetti - Stocksy

Le baby-foot devient obligatoire dans les entreprises

Aujourd'hui, un accord vient d'être signé entre Le Réseau ANACT-ARACT (Agence Nationale et Associations Régionales pour l’Amélioration des Conditions de Travail) et la FFFT (Fédération Française de Football de Table) en faveur de la QVT. Les nouveaux partenaires se sont donnés un an pour révolutionner le secteur. De fait, à partir du 1er avril 2017, toutes les entreprises de plus de 50 salariés devront obligatoirement s'équiper d'un baby-foot.

Bon pour le stress, la cohésion d'équipe et même la créativité, il est vrai que le baby-foot a tout pour séduire. C'est pourquoi il a été sélectionné par une équipe de chercheurs du CERJ (Centre d'Études et de Recherche sur le Jeu) dans le cadre de l'étude « Le rôle des jeux dans la vie en entreprise ». Son image d'activité abordable, défoulante et collaborative lui a permis de s'imposer face aux autres concurrents en lie, comme le billard jugé trop complexe, ou le flipper jugé trop bruyant.

C'est un pas de plus dans la lutte contre le stress au travail qui fera la joie des salariés comme des employeurs ! Une bonne nouvelle pour ce premier jour d'avril.

Edit : Bien sûr, cette actualité publiée le 1er avril était un poisson d'avril ! Au risque de décevoir les fans de baby-foot, ceux-ci ne seront pas obligatoires dans les entreprises l'année prochaine. Mais rien ne vous empêche de tenter d'en faire la demande auprès de votre entreprise !

Laisser un commentaire