Ne prenez pas le burn-out à la légère
© Alexey Kuzma / Stocksy United

Ne prenez pas le burn-out à la légère

On parle souvent du burn-out comme l’événement menant à un congé maladie, à une prise de conscience ou à un virage dans la carrière, mais il connaît aussi malheureusement des conséquences bien plus tragiques. AVC, accidents, suicides… le burn-out peut parfois tuer. Jean-Denis Budin fait le récit de certaines de ces histoires qui ont mal fini dans son livre intitulé Ne vous tuez plus au travail.

Cet enseignant-chercheur en sciences de gestion est aussi le fondateur de l'association Credir, qui qui aide les dirigeants et cadres d'entreprise en état d'épuisement physique et mental. Lui-même victime d'un burn-out en 2008, Jean-Denis Budin cherche avec cette association à tirer la sonnette d'alarme et à faire prendre conscience de la gravité potentielle du surmenage.

Pour cela, l'association met en garde contre l'effet cumulateur de ce qu'elle appelle les « 3S » : suractivité, stress prolongé et sommeil insuffisant. Les auteurs de l'ouvrage cherchent aussi à « démontrer un lien entre les "3S" et des maladies physiologiques, en particulier des dysfonctionnements du cerveau ». Liens qu'ils ont établi en se basant sur les travaux de professionnels de la santé et de chercheurs en neurosciences.

Découvrez plus de détails sur cet ouvrage dans l'Entreprise l'Express. Nous vous conseillons également la lecture du témoignage d'une victime du burn-out publié sur ce même site.

Laisser un commentaire