Paris, 3e ville mondiale pour le co-working
Crédit photo : Victor Torres

Paris, 3e métropole la plus co-working-friendly du monde

D'après une étude réalisée par la Fonderie, l'agence numérique de l'Île-de-France, Paris est la troisième ville la plus "co-working-friendly" du monde ! Avec 88 lieux recensés, l'Île-de-France s'offre en effet une médaille de bronze derrière New York (119 lieux) et Barcelone (92 lieux) comme le montre la carte ci-dessous.

 

co-working coworking QVT travail paris

 

Le « mouvement co-working » est apparu conjointement en Europe et aux États-Unis : Schraubenfabrik a ouvert à Vienne en 2002,  le Citizen Space à San Francisco en 2005. À Paris, c'est La Cantine, depuis devenu l'espace NUMA, qui a inauguré cette nouvelle pratique en 2008. En moins de dix ans, les chiffres ont évolué très rapidement, avec une augmentation de 80 % du nombre d’espaces pour la seule période 2012-2013. Avec aujourd’hui 7 villes dans le top 10, l'Europe s'est rapidement convertie au co-working, notamment pour des raisons économiques, en Espagne particulièrement.

Mais, avant le partage d’un loyer, ce qui est au cœur de cette nouvelle organisation du travail, c’est avant tout un état d’esprit. En effet, qui dit co-working dit échange et ouverture vers l’autre. Il s’agit ici d’une véritable évolution du rapport au travail : ces espaces de co-working seraient la nouvelle alternative aux open space dans lesquels travaillent encore un tiers des employés de bureau.

Répondant mieux aux attentes de certains profils de salariés, principalement de la génération Y, le co-working donne aux entreprises qui l’adoptent une image jeune et dynamique. Il est ainsi devenu un réel argument pour la marque employeur sachant que, selon une étude Essec de juin 2013, pour 40 % des employés, « le lieu de travail tient une place déterminante dans le choix du nouvel employeur ».

Et vous, que pensez-vous du co-working ? Seriez-vous prêt à tenter l'expérience ? 

 

Laisser un commentaire