Les salariés perdraient 30 minutes par jour à cause du bruit
© Aila Images / Stocksy United

Les salariés perdraient 30 minutes par jour à cause du bruit

Pour 70 % des salariés français, les perturbations sonores au travail engendreraient des troubles du sommeil et des maux de têtes qui leur feraient perdre jusqu'à 30 minutes de productivité par jour. Cette enquête fut révélée le 24 octobre par l'Ifop/JNA à l'occasion de la 43e semaine européenne de la santé et de la sécurité au travail.

79 % des salariés seraient gênés par le bruit pour simplement pouvoir suivre une conversation sur leur lieu de travail et 4 personnes sur 10 utiliseraient des protections sonores telles que des boules Quies. Alors que le bureau tend de plus en plus vers les espaces collectifs, il serait bon de se pencher sur la question du bruit.

Pour l’association JNA, il est urgent de promouvoir les démarches de bien-être au travail car « le bruit et les nuisances sonores agissent sournoisement et altèrent la qualité de vie au travail par le seul fait de l’ignorance de leur impact sur l’homme ».

Laisser un commentaire