Zoom sur le manager digital
Crédit photo : Mattia Pelizzari

Zoom sur le manager digital

Ces dernières années, la transformation du travail par le numérique est au cœur de tous les débats – elle sera d’ailleurs le thème de la Semaine de la Qualité de Vie au Travail 2016.

Initialement portée par les RH, la transformation numérique est pourtant l’affaire de tous, et notamment celle des managers ! Pour faire face à cette révolution culturelle, ces derniers doivent en effet réinventer leur fonctionnement au quotidien. Qui est ce nouveau pion sur l’échiquier ? Zoom sur le manager digital avec cet article des Echos.

Toujours à l’affut de nouveaux talents

Les startups, véritables symboles de cette transformation numérique, ont changé notre manière de concevoir l’entreprise. Ainsi, le temps de l’entreprise familiale, où l’on restait toute sa vie « quelles que soient nos performances », fait place à un nouveau modèle de compétitivité et d’attractivité. La conséquence de ce changement de paradigme ? Eh bien, tel un chasseur de prime, le manager digital est toujours à la recherche des jeunes talents. Il va par exemple privilégier les « digital natives »,  porteurs de changement, et va même jusqu’à embaucher des anciens concurrents s’il le faut.

Il fait le lien entre les générations

En 2015, 3/4 des salariés ont connu un conflit générationnel. Encore aujourd’hui, la génération Y déconcerte les entreprises : ses attentes et ses compétences sont différentes de celles de ses collègues. L’âge et la hiérarchie peuvent être sources de problèmes. C’est là que le manager digital entre en scène pour créer des ponts entre les générations. Chez AccorHotels par exemple, où « plus de 90 % des décisions [étaient] prises par des plus de 50 ans », Sébastien Bazin a décidé d’inclure systématiquement les moins de 35 ans dans les processus décisionnels.

Il donne une voix à l’entreprise… et devient garant de la cohésion

Aujourd’hui, une entreprise se doit d’être attractive tout en gardant ses valeurs. Mais pour autant, son image ne peut se permettre de rester figée. Or, quelle meilleure source d’innovation et de renouvellement que les employés eux-mêmes ? Le manager digital peut créer une plateforme d’expression interne ou, de manière plus générale, autoriser l’autonomie et la prise de risque sur un projet innovant au sein même de l’entreprise – c’est ce qu’on appelle l’intrepreneuriat.

Au final, le rôle du manager digital est avant tout d’accompagner ses salariés dans une transformation qui peut les dépasser, et ce sur différents points. Il doit donc jongler entre ses outils et ses compétences de gestion de personnel pour maintenir une cohésion d’entreprise malgré la révolution des modes de fonctionnement. Le manager digital, le garant d’une transformation numérique réussie ?

 

Laisser un commentaire