Fermer la navigation

Quand la politique remet le travail en question

| 22 mars 2017
Quand la politique remet le travail en question

À une trentaine de jours des élections présidentielles et suite à la controversée loi Travail, la question du travail reprend régulièrement le devant de la scène politique. Mais cette question est-elle abordée comme il se doit dans les débats ?

« Parlons Travail », la grande enquête nationale de la CFDT sur le travail révèle que 74 % des sondés, soit 200 000 travailleurs, sont satisfaits de leur emploi. Si le chiffre marque une tendance positive concernant la satisfaction globale des personnes actives, la question du travail en pleine période électorale demeure trop superficielle selon certains.

Les interrogations de fond sur le sujet seraient même en perdition selon Maurice Thévenet, professeur au Cnam et à Essec Business School, auteur de nombreux ouvrages sur la culture d'entreprise, le management et le leadership. Selon lui, il est aujourd’hui nécessaire de repenser dans sa globalité cette notion fondamentale de travail, et ce, dans divers champs de compétences. « Le travail est sans doute encore une question de débat politique au niveau global de la société mais cela concerne-t-il encore l’entreprise ? » s’interroge-t-il.

Évolutions technologiques, culturelles, économiques, ou encore sociologiques, le travail ne doit pas être le seul apanage du politique insiste l’auteur. Une réflexion qui, à une époque où le chômage concerne 3,47 millions de personnes en métropole (Insee, janvier 2017), fait sens, campagne présidentielle ou non.

Retrouvez l'intégralité de la tribune de l’auteur spécialiste de la culture d’entreprise sur RH Info.

Fermer la recherche