Fermer la navigation

Faciliter la mise en place du télétravail pour les personnes en situation de handicap

Faciliter la mise en place du télétravail pour les personnes en situation de handicap

Pendant la période de déconfinement initiée le 11 Mai dernier, le Gouvernement demande aux entreprises de maintenir leurs salariés en télétravail lorsque c’est possible. Corinne Colombo, experte handicap et diversité chez Bayer, nous explique comment mettre en place le télétravail pour les personnes en situation de handicap. Interview.

Depuis le début de la crise sanitaire, le télétravail est instauré dans beaucoup d’entreprises. Lorsqu’il y a des personnes en situation de handicap parmi les collaborateurs, quelle est la marche à suivre ?

Corinne Colombo, experte handicap et diversité chez Bayer
Corinne Colombo, experte handicap et diversité chez Bayer

Corinne Colombo : Il faut tout d’abord que la mission handicap s’il y en a une, ou à défaut le dirigeant directement, conjointement avec les Ressources Humaines et le management, s’entretienne avec chacun des salariés en situation de handicap dans l’entreprise. L’idée est d’évoquer les besoins spécifiques de chacune de ces personnes, et d’évaluer la capacité de l’entreprise à y répondre.

On pense souvent aux aménagements de postes (grands écrans pour les personnes malvoyantes, logiciels pour les personnes dyslexiques ou dyspraxiques, sièges de bureau adaptés…), qu’il faudra, le cas échéant, dupliquer chez ces personnes, mais une personne en situation de handicap peut tout simplement avoir besoin de temps de pause plus réguliers que ses collègues.

Seule une discussion permettra de savoir de quoi la personne a vraiment besoin avant de lui proposer des solutions.

Sur quels aspects faut-il être particulièrement vigilant ?

Corinne Colombo : Il faut être vigilant sur la qualité du dialogue et sur la confiance instaurée avec le collaborateur. L’employeur, la mission handicap, les RH, le manager, doivent assurer ces personnes de la confidentialité des échanges et des mesures qui seront mises en place pour elles.

S’il y a un aménagement de poste, il faut vérifier, une fois qu’il est installé, que celui-ci convient à la personne, et que d’autres besoins n’apparaissent pas. Ensuite, pendant toute la durée de la pandémie, la vigilance est la même pour tous les collaborateurs.

À l’heure du travail à distance massif, qui est amené à durer encore un moment, il faut être attentif à ceux qui n’appellent pas, ou qui ne se connectent pas. Il faut vérifier régulièrement que tout va bien, physiquement et psychologiquement, pour les salariés. Il faut maintenir le lien, en organisant des évènements virtuels ou des points réguliers. 

En période de crise économique, quels aides existent pour les TPE/PME ?


Corinne Colombo : Si l’entreprise n’a pas de mission handicap, et pas de budget dédié, elle peut faire appel à l’Agefiph, qui pourra les aider dans l’aménagement des postes au domicile pour favoriser le télétravail des personnes en situation de handicap.

C’est quelque chose qui est envisageable habituellement. Pour toute la durée de la pandémie, l’Agefiph a mis en place une aide d’urgence qui permet aux employeurs d’être accompagnés dans la mise en place du travail à distance pour leurs salariés reconnus handicapés ou qui ont une demande en cours.

Elle peut financer un aménagement de poste, une connexion Internet, et plein d’autres actions…


Les actions de l’Agefiph

L’Agefiph (association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) facilite l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Son rôle est de mettre en place des aides, d’accompagner les employeurs et les actifs en situation de handicap.

En réaction à la crise sanitaire du Covid-19, elle a mis en place 10 mesures exceptionnelles d’urgence (Délais pour le paiement de l’OETH, prise en charge des coûts liés au télétravail, remboursement des frais de transport, d’hébergement et de restauration pour les salariés et les indépendants exerçant des activités essentielles à la nation…).

Le but ? Soutenir les travailleurs en situation de handicap et leurs employeurs en cette période de tension très particulière.


Dans la phase de déconfinement, il ne faut évidemment pas mettre les salariés en insécurité. Comment aborder la question du retour en entreprise après le télétravail pour les personnes en situation de handicap ?

Corinne Colombo : Si les activités permettent de télétravailler, le gouvernement recommande de rester ainsi. Dans le cas où la présence physique est indispensable au moins certains jours, alors il faut évaluer les risques, sécuriser les personnes, prendre en compte les personnes avec une santé fragile.

Encore une fois, les dirigeants ou les RH, ne doivent pas hésiter à se mettre en contact avec l’Agefiph. Elles peuvent aussi faire marcher leur réseau de manière à savoir comment ça se passe pour d’autres entreprises, ce qu’ils mettent en place. Il ne faut pas rester seul. 

Qu'est-ce que la qualité de vie au travail ? Comment mettre en place des actions de QVT ? Téléchargez le guide !

Ressources associées

Nos ressources sur la qualité de vie au travail

Management bienveillant, actions de QVT, ROI, égalité professionnelle et équilibres de vie, autant de sujets abordés par nos livres blancs, fiches pratiques, cas clients et webinars

Toutes nos ressources QVT
Estimez votre budget titres restaurant

Vous souhaitez mettre en place des titres-restaurant pour offrir une meilleure expérience déjeuner à vos collaborateurs ?

Faire une estimation
Fermer la recherche