1 entreprise sur 3 n’emploie qu’un salarié et moins d’un quart d’entre elles ont recours aux contrats courts ou au temps partiel
1 entreprise sur 3 n’emploie qu’un salarié et moins d’un quart d’entre elles ont recours aux contrats courts ou au temps partiel

Infographie : portrait-robot de l’emploi dans les TPE

Deux entreprises sur trois en France sont des TPE. Elles sont pour autant de « petits employeurs », limitées dans leur capacité d’embauche par une multitude de facteurs : coût de la main d’œuvre, poids des charges, incertitudes économiques… À quoi ressemble l’emploi dans une TPE ? Éléments de réponse ci-dessous.

 

Les TPE confrontées aux freins à l’emploi

 

La France compte plus de 2 millions de TPE, soit 3 millions de salariés. Ces structures enregistrent une plus faible croissance organique que les PME ou les ETI en raison de barrières à l’embauche plus importantes, selon l’enquête de conjoncture menée en 2017 par l’INSEE qui pointe notamment :

  • Le coût de la main d’œuvre et le poids des charges sociales ;
  • Leurs difficultés croissantes à recruter du personnel qualifié ; 
  • L’incertitude économique et les réticences des talents à intégrer de petites structures fragiles, reposant sur un dirigeant seul ;
  • Les difficultés d’accès au crédit ou au financement inter-entreprise… 

 

1 TPE sur 3 n’emploie qu’un salarié.

 

Et de fait, les TPE ne représentent que 20 % de l’emploi salarié concurrentiel (hors agriculture). L’enquête de la DARES réalisée fin 2016 sur l’emploi dans les TPE montre que 37 % des TPE n’emploient qu’un seul salarié, notamment dans le secteur tertiaire (38 %), suivi de celui de la construction (33 %) et l’industrie (23 %).

 

 

Contrats courts et temps partiel.

 

Logiquement, elles ont majoritairement recours au temps partiel et au contrat à durée déterminée. Les entrepreneurs étant « dans une logique de prise de risques, ils préfèrent suivre l’évolution de leur business et embauchent en CDI à temps partiel plutôt qu’en CDD où la période d’essai est très courte » met en exergue Pascale Joly coach d’entrepreneurs et conférencière. Ce qui les amène à connaître un taux de turn-over plus élevé que les PME…

Cliquez pour agrandir l’image.

 

Largement représentées en France, les TPE sont de « petits employeurs » : 1 entreprise sur 3 n’emploie qu’un salarié et moins d’un quart d’entre elles ont recours aux contrats courts ou au temps partiel.

 

Améliorez le recrutement et la fidélisation dans votre entreprise ! Téléchargez le guide