Les tendances de la transformation numérique en 2016
Crédit photo : jesussanz

Transformation numérique : aperçu des tendances 2016

Ces dernières années, le numérique a révolutionné le travail. En changeant ses outils, d’une part, mais aussi en le redéfinissant par la même occasion (disparition de la frontière vie pro / vie perso, dématérialisation du travail et déconnexion numérique…). À quoi peut-on s’attendre pour 2016 ?

1/ Un ralentissement des initiatives de transformation numérique

Non pas que la transformation numérique ait perdu en importance, ou que les entreprises y investissent moins d’énergie, bien au contraire. Il est possible que certaines entreprises se soient lancées de manière précipitée dans une transformation numérique, par envie mais aussi par effet de mode, sans forcément savoir où elles allaient. Celles-ci reviennent actuellement vers des objectifs plus raisonnables et précis et se posent les bonnes questions. Quelle est la ligne directrice globale ? Quels sont les prérequis que nous avons oublié ? On devrait assister à une fin de la fuite en avant et au début d’une phase plus raisonnée et industrielle qui aura tiré des enseignements du passé avant d’aller plus loin.

2/ Ceux qui ont oublié leurs collaborateurs vont s’en rendre compte

Si tout le monde a commencé par la dimension visible et l’orientation client, beaucoup ont négligé l’interne et le collaborateur. En effet, si l’on a expliqué au collaborateur ce qu’il allait devoir faire pour le client et pour l’entreprise, on lui a rarement expliqué ce que l’entreprise allait faire pour lui. Beaucoup se sont vus équipés de nouveaux outils sans formation adéquate pour opérer dans un contexte quasi-inconnu et adopter les postures appropriées. Trop de collaborateurs se voient dire que leur métier change, sans pour autant être correctement accompagnés dans la maîtrise de ces rôles nouveaux. Ceux-ci vont donc avoir besoin d’être mieux guidés.

3/ Le retour en force des RH

Plus les entreprises réalisent que le numérique possède une véritable dimension culturelle et comportementale, plus les RH sont impliqués. Le numérique a changé la définition même du travail et il appartient au RH d’aider les employés à évoluer parmi ces définitions changeantes.

4/ Le déclin du Chief Digital Officer

En 2015, le Chief Digital Officer avait pour mission de gérer la transition numérique de l’entreprise. Mais en 2016, il sera temps de se rendre compte que le numérique est une responsabilité qui doit être partagée par tous !

5/ Le web n’est plus à la pointe de l’actualité

Quand on parle de numérique, beaucoup continuent à ne penser qu’au web et aux outils de communication. Mais l’avenir du numérique aujourd’hui, ce sont les biotechnologies, les nano-technologies, les objets connectés, les nouveaux modèles économiques, l’usine 4.0…

6/ Le retour des praticiens « métier »

Avec le déclin du Chief Digital Officer, c’est au tour des praticiens métier des RH, de la communication, de la supply chain ou de la logistique, de réinventer la transformation numérique de leur métier !

7/ Le Big Data (et toutes les autres nouveautés à venir)

La transformation numérique, et tout ce qu’elle implique, n’est qu’une première étape. Les outils vont encore changer, sans cesse évoluer… Nous l’avons vu ces dernières années avec le Big Data devenu aujourd’hui le nouveau pétrole ! Mais comment le prendre en compte et l’intégrer dans sa stratégie quand on ne le comprend pas encore totalement ?
En fait, on peut dire que la transformation numérique n’est qu’une première étape qui mène, indubitablement, vers une seconde transformation numérique (qui agirait comme un ajustement de la première). De la même manière que l’informatique ne cesse de faire des progrès, le travail a pour vocation d’évoluer et continuera donc à se réinventer pour s’adapter à notre société toujours changeante (et vice-versa).

Si vous souhaitez vous faire une idée du monde du travail en 2016, « Les nouvelles trajectoires de l’emploi et du numérique », le rapport remis le 6 janvier dernier à la Ministre du Travail par le Conseil national du numérique, devrait vous donner quelques éléments de réponses.

Découvrez le reste de l’analyse de Bertrand Duperrinresponsable des pratiques de transformation digitale chez Emakina, sur BFM Business.

Laisser un commentaire